Les retraits aux distributeurs de moins en moins gratuits en 2022

Anton Kunin

En 2022, les clients des banques traditionnelles devront être encore plus attentifs aux frais lorsqu’ils retirent des espèces dans un distributeur, prévient l’association Consommation, Logement, Cadre de Vie (CLCV).

Moins de retraits « déplacés » gratuits en 2022
Retirer des espèces où on veut quand on veut… pour les clients des banques traditionnelles du moins, cela devient de moins en moins une évidence en 2022. D’une part parce que le nombre de retraits « déplacés » gratuits se réduit dans bon nombre d’établissements, d’autre part parce que les frais associés à chaque retrait « déplacé » augmentent en 2022, nous apprend l’association Consommation, Logement, Cadre de Vie (CLCV) dans son étude annuelle sur les frais bancaires.

Le nombre de retraits gratuits baisse au Crédit Agricole Centre Ouest (4, contre 5 en 2021), à la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, à la Caisse d’Épargne Loire Drôme Ardèche, au Crédit Agricole Charente Maritime Deux Sèvres (3, contre 4 en 2021), au Crédit Agricole Val de France, au CIC et au sein de 11 fédérations des Crédits Mutuels du groupe Alliance Fédérale (2, contre 4 en 2021), au Crédit Agricole Centre France, au Crédit Agricole Côte d’Armor, au Crédit Mutuel Massif Central et à la Banque Populaire du Sud (3, contre 2 en 2021).

Les cotisations des cartes sont elles aussi en hausse
Le coût du retrait « déplacé » « hors forfait » augmente lui aussi en 2022. La facturation passe de 0,90 euro à 1 euro au Crédit Agricole Centre Ouest, de 0,95 euro à 1 euro au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, de 1,10 euros à 1,20 euros à la Banque Populaire Bourgogne Franche Comté et de 1,37 euros à 1,40 euros à LCL.

Et pour retirer des espèces dans un distributeur il faut bien évidemment une carte. Les cotisations des cartes sont elles aussi en hausse. Toutes banques confondues, en 2022 le coût moyen d’une carte Visa ou Mastercard à débit immédiat est de 45,15 euros par an, en hausse de 1,3%. Sur les cartes à débit différé, la hausse de la cotisation annuelle est moindre : +0,4%, soit 44,89 euros par an. Elle est un peu plus élevée sur les cartes Visa Premier et Gold (+0,6%, soit 129,97 euros de cotisation annuelle en moyenne). Enfin, les cartes à autorisation systématiques, traditionnellement les moins chères (31,77 euros de cotisation annuelle en moyenne), voient leur cotisation augmenter de 2,1% en 2022.