TikTok a engrangé plus de téléchargements que Facebook l'an dernier

Olivier Sancerre

TikTok peut se réjouir d'avoir enregistré davantage de téléchargements que Facebook et sa galaxie d'applications réunies l'an dernier ! Le réseau social très prisé des jeunes continue de surfer sur un succès qui ne se dément pas.

Un succès mondial
Avec ses vidéos musicales et humoristiques, TikTok connait un succès sans cesse grandissant. La plateforme, qui compte 700 millions d'utilisateurs mensuels, peut s'enorgueillir d'avoir dépassé Facebook en termes de téléchargements d'applications l'an dernier, selon le classement établi par le cabinet spécialisé App Annie. Pourtant, Facebook peut compter sur sa propre application, ainsi que celles de WhatsApp, Instagram et Messenger qui sont tous la propriété du plus grand réseau social de la planète.

Au palmarès des apps les plus téléchargées, viennent ensuite le réseau social Snapchat et la messagerie instantanée Telegram. TikTok demeure toutefois assez loin de l'audience de Facebook et de ses applications satellites : ce dernier bénéficie en effet d'un énorme bassin d'utilisateurs à hauteur de 3,5 milliards chaque mois pour au moins une de ses plateformes !

Les obstacles de Donald Trump
Facebook a d'ailleurs bien compris où était le danger. L'entreprise a commencé à copier ce qui faisait le sel de TikTok, à savoir ces pastilles vidéos courtes et dynamiques, pour mieux l'intégrer dans ses propres apps. C'est Instagram qui en a bénéficié le premier, et d'autres devraient suivre. Snapchat avait aussi connu un tel pillage : son concept de Stories a été copié par l'ensemble de la concurrence.

TikTok revient pourtant de loin. Le réseau social avait été dans la ligne de mire de Donald Trump fin 2019. L'ex-président américain avait alors exigé de ByteDance, propriétaire chinois de l'application, de céder son activité américaine. Mais l'entreprise a tenu bon et Joe Biden a fini par révoquer les décrets de son prédécesseur, tout en demandant à son administration d'enquêter sur les risques que posent les applications détenues par des groupes étrangers.