Un coup de pouce pour l'allocation de rentrée scolaire

Olivier Sancerre

Les ménages aux budgets limités pourront compter cette année sur une allocation revalorisée pour les aider à franchir le cap de la rentrée scolaire.

Aide appréciable pour la rentrée
Jean Castex, le Premier ministre, avait annoncé durant son discours de politique générale à l'Assemblée nationale que l'allocation de rentrée scolaire (ARS) allait être revalorisée cette année de cent euros. Un coup de pouce pour répondre aux « conséquences sociales de la crise épidémique ». Le confinement a forcé la fermeture des établissements scolaires et beaucoup de parents ont dû jongler entre le travail et l'école à la maison. Pour beaucoup d'entre eux, la période a été difficile à vivre. Cette revalorisation n'en sera que plus appréciée, et utile pour boucler le budget rentrée, entre les fournitures scolaires et le matériel de classe.

Cette année, ce sont plus de trois millions de familles qui pourront toucher l'ARS. L'allocation est versée sous conditions de ressources. Le revenu fiscal de référence pour un foyer avec un enfant à charge doit être inférieur à 25.093 euros au 31 juillet 2018. Pour deux enfants à charge, le plafond passe à 30.884 euros. Le revenu annuel doit être inférieur à 36.675 euros pour trois enfants à charge (des plafonds différents s'appliquent à Mayotte).

Plus de 500 euros pour un lycéen
L'ARS sera versée le 4 août à la Réunion et à Mayotte ; les autres DOM ainsi que la métropole recevront l'allocation le 18 août. L'allocation sera de 496,97 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, au lieu de 368,84 euros l'an dernier. Pour un enfant de 11 à 14 ans, l'allocation se monte à 490,39 euros (contre 389,19 euros en 2019). Enfin, l'ARS est de 503,91 euros pour un enfant de 15 à 18 ans, au lieu de 402,67 euros l'an passé. 

Olivier Véran, le ministre de la Santé et des Solidarités, explique dans le communiqué que l'allocation de rentrée scolaire est une mesure de solidarité « pour nos enfants, afin qu'ils puissent reprendre l'école avec tout ce qu'il leur faut dans la trousse et dans le cartable pour bien apprendre ». Le ministère rappelle que l'ARS est versée pour chaque enfant scolarisé né entre le 16 septembre 2002 et le 31 décembre 2014 inclus. Les enfants nés après cette date et déjà inscrits au CP peuvent aussi en bénéficier, tous comme les apprentis.